Salut les amis,

Voilà maintenant une semaine que je suis arrivée au chaud ! Je suis bien loin des chants de noël, et ça me va bien. :)

Mon arrivée à Varanasi fut bruyante, poussiéreuse, rien de surprenant en soit ! 

DSCF5326

Varanasi longe le Gange, la ville est formée par différents quartiers qui ont tous ce que l'on appel une "ghat". Ces ghats font face au Gange. Chaque ghat a une histoire et a un nom. Je ne pourrais pas vous dire combien il y a de ghat car il y en a vraiment beaucoup. Une ghat c'est un enchaînement de marches qui partent du Gange et rejoignent plus haut la ville. Évidemment il y a de la vie sur ces ghats, les gens méditent, mangent, se lavent dans le gange, font des offrandes, lavent les animaux, boivent un Chaï... et il n'y a pas de véhicules. C'est assez apaisant.

DSCF5199

DSCF5181

DSCF5194

 

DSCF5211

DSCF5206

 

Cette ville est spéciale, dans le sens ou ici on y vient pour mourir, se faire incinérer.Les corps sont brûlés sur deux Ghats. Essentiellement les hommes assistent aux crémations. La femme qu'en à elle, est à la maison en train de pleurer sa perte et de s'occuper des autres invités. Les femmes ne viennent pas sur le lieu de la crémation car il faut être fort, et ne pas montrer sa tristesse... Bref, toute une histoire à l'Indienne. :)

Il y a tout un rituel, auquel, je n'ai pas assisté. Les corps sont mis sur des planches en bois, recouvert de différents tissus, celui du dessus est fort en couleur dans les tons jaune, orange, rouge et brillant. Ce dernier tissu est retiré avant la crémation et seul un tissu blanc recouvre le corps. Puis le corps est porté et déposé sur une "cheminée" ou du bois a été déposé au préalable. Puis un membre de la famille va chercher le feu et met le feu à la cheminée et le corps brûle à son rythme. Je ne serais pas vraiment comment vous expliquer cela. Il est interdit de prendre des photos donc je ne peux pas vous montrer exactement.

M'enfin, c'est intense et c'est toute la journée, à la vue de tous. Je me suis arrêtée plusieurs fois pour regarder le processus, je n'ai pas ressenti de tristesse. Je me disais justement qu'ici la mort est un sujet réel, admis, accepté par tout le monde, petits et grands, et tout humain a un droit de regard ; les animaux ; chèvres, vaches & chiens sont présents aussi pour la nourriture et la chaleur. C'est pas une grosse affaire. On y est confronté dès la naissance et j'aime assez cette manière d'être face à la mort. Lorsque je regardais ces corps brulés, (il y en a plusieurs qui brulent en même temps mais chaque corps à sa propre cheminée), j'ai vraiment pris conscience que notre passage sur terre n'est rien. Nous sommes tellement petit dans cet univers. Et en quelques heures, pouf, nous (re)devenons poussière...  

La perte d'un proche, n'est jamais chose facile car il y a l'affecte qui est là, mais pour moi ce n'est pas la mort qui est douloureuse, c'est le fait de me dire que plus jamais je ne verrais cette personne, seul les souvenirs restent. C'est l'égo qui me parle et me fait mal. Nous sommes tous ephémères sur terre alors faisons en sorte d'aimer notre vie, et de faire que ce chemin entre la naissance et la mort soit aussi plaisante que possible :)

 

DSCF5215

 

Tous les jours, au lever et coucher du soleil, des "Aarti" (cérémonies) sont faites pour le Gange. Ces cérémonies sont ultra vivantes, avec de la musique, des instruments parfois, des haut-parleurs, de la fumée, de l'encens...

Après l'Aarti du matin, il y a un cours de yoga donné en plein air, ouvert à tous. C'est vraiment sympa. Les femmes sont séparées des hommes, il y a des tapis à même le sol, chacun prend place, puis un Guru (professeur), vient donné sont enseignement en Indi. J'y ai participé une fois, c'était super. L'accent est mis sur les pranayamas (contrôle du souffle). Cette session est surtout faite pour réveiller le corps en douceur. C'est très agréable. Un moment de partage et un moment pour soi.

 

DSCF5154

DSCF5306

DSCF5312

DSCF5292

 

Varanasi une expérience en Inde, chacun la vie à sa manière, moi, je n'ai rien ressenti de particulier, ce qui n'est pas négatif, c'est mon expérience. Je m'y suis sentie bien mais j'ai pas eu de révélation ou de mauvaise expérience.

 

Om Shanti