Jardin du voyageur

26 avril 2016

Un voyage pas comme les autres …

2016, année de renouveau, année de transition, sûrement un bon cru cette année ! Pour beaucoup d'entre nous, c'est le cap des 30 ans … Rassurez vous, l'age c'est peu important, surtout si comme moi, vous paraissez 22 ans !

2016, c'est :

I : Un voyage magnifique pour bien commencer cette nouvelle année,

II : Effectivement ce passage de l'age mature et responsable ... je me revois pourtant 10 ans en arrière avec mon jean Levis à pattes d’éléphant que je portais le 15/04/2006 qui est aujourd'hui complètement démodé mais qui portant me va toujours aussi bien.

III : Et surtout ma migration dans le sud.

Ce pays si différent, inexploré, Ce pays où Marco Polo, Christophe Colomb, Samuel de Champlain et tous ces grands explorateurs ont préféré laissé l'exploration à d'autres...

Ici, il ne fait pas chaud, il neige fin avril, si il ne neige pas il pleut, si il ne pleut pas il fait gris, si il ne fait pas gris il y a du brouillard, si il n'y a pas de brouillard il y a du vent et si il n'y a rien de tout ça, on peut éventuellement rencontrer notre ami le soleil au moins pour quelques minutes dans l'année. Ce pays a mauvaise réputation et aujourd'hui je comprends pourquoi. Ma copine, m'a même offert la trilogie … non non non, je ne parle pas du Seigneurs de Anneaux, mais plutôt : écharpe, bonnet, chaussette ! Histoire d'être sûr d'affronter ces conditions climatiques drastiques.

Et le pire du pire c'est qu'ici même la 3G ne passe pas !!! Le sud c'est pas forcément le pied en faite.

Heureusement le rayon de soleil je le trouve ailleurs dans ce pays du sud. Ce sont les migrants qui rayonnent ici, car, ils sont heureux d'avoir trouvés un endroit où être, apprendre, partager, vivre en toute simplicité.

Dans cette communauté, on apprend la vannerie et le maraîchage. Tout le monde à son 15m² et le reste on le partage. Ici c'est pas si pire, c'est même bien. L'ambiance hippie/colo/coloc pour adulte rayonne en moi. On peut s'isoler si besoin, on peut aussi trouver des copains pour faire la fête sur le kiosk du village sans que la police vienne nous faire un coucou, partager La pizza du lundi soir, mais aussi partager le pisse mémé du matin, midi, goûté ou soir, y'a pas d'heure pour un pisse mémé de toute façon, et y'a pas d'heure pour rire aussi.

Bref, les migrants ici ne veulent de mal à personne, ils veulent juste vivre pleinement et gaiement. Ils savent aussi que dans 10 mois ils devront (re)migrer ailleurs, alors ils profitent du moment présent, de ce temps offert avec ces belles personnes, et évitent de penser à leur statut de migrant !

Vous l'aurez compris ou pas... ici c'est le sud de la Champagne, la Haute-Marne, Fayl Billot plus précisément, là où j'ai posé mes valises depuis février pour me former à devenir responsable d'exploitation agricole en maraîchage. Une formation de 10 mois avec quelques semaines de stage.

Je me sens chez moi dans mon 15m², y'a pas de surplus, pas de TV, un petit placard et tout ce qu'il faut pour vivre simplement mais sûrement.

J'aime passer du temps avec mes camarades de promo, 6 mecs : plutôt pas cons, plutôt drôles, plutôt gentils, avec des personnalités fortes et intéressantes bref, dès jeunes trou duc' attachants!

Simon, 25 ans qui est sur Badoo (ou badoo qui est sur lui!!!???) dit mon coq car il m'appelle ma poule ! Lui c'est notre fou-fou, barbe & cheveux long le tout de manière déstructurée, oreille percée et toujours le sourire aux lèvres, toujours égal à lui même. Il a un projet dans l'Allier mais ne compte pas s'installer de suite.

Thomas et Romain des Ardennes.

Thomas, 25 ans, notre « sage », il a toujours des jeux de mots pourrit que l'on aime plus au moins bien. (Je parle des jeux de mots, lui c'est sur on l'aime). Il souhaite s'installer avec sa femme en tant que maraîcher dans les Ardennes.

Romain, 25 ans, yeux clair, dreadlocks, style babacool, très cultivé, souhaite s'orienter plus vers la permaculture. Il me vend toujours du rêve lorsqu'il me parle de sa vision de la vie et de son projet de vie.

Pierre, 28 ans, il vit à Langres. Lui, il a toujours le mot bien placé qui fait bien rire, il a aussi la bougeotte, aime chantonner, faire du bruit avec ses chaussures, sérieux (en apparence), intellectuel (en apparence) de la classe, il souhaite s'installer comme Le maraich' de Langres, il a tout mon respect mon pierro !

Laurent, l'ancien de la promo (52 ans!), belle homme, sportif, chauve, calme, patient et mature. Il nous amène calme et réalité. Lolo est de la Marne. Il a un beau projet avec sa femme d’accueil/séminaire/maraich' quelque part en France.

Et enfin Benjamin, entre 24 ans, grand, longiligne, cheveux long, il croit en une alimentaion saine et crue et moi aussi j'y crois ! Il a beaucoup de savoir et nous fait souvent par de son mécontentement. Très intéressant il aspire à une vivre en toute simplicité.

Notre groupe est formé de personnes motivées, cultivées, avec qui, il est toujours (ou presque toujours ! ) agréable d'échanger. Ca fait aussi du bien au moral d'échanger avec des gens qui aspirent un peu plus au même mode de vie auquel j'aspire.

Les formateurs sont compétents et humains. Ici la vie est cool, je me lève à 7h30 pour être dans la salle de cours à 8h, il me faut environ 10 secondes pour me rendre de ma chambre à la salle de cours, environ 3 minutes pour aller jusqu'à la cuisine et sûrement 2'45 minutes pour aller à la boulang' quand je ne commande pas mon pain chez le boulanger bio le mardi qui nous livre le jeudi, tout comme nos commandes de légumes qui sont cultivés sur l'exploitation et livrés le jeudi aussi. On achète local, pas chère, bio et vous le savez quand c'est bio c'est bion !

Me voilà « posée », pour cette année. C'est pas tous les jours simples je dois l'avouer. J'ai parfois envie de tout plaquer et de packer mes affaires pour découvrir le monde et ses richesses. Le voyage me manque, enfin c'est surtout cette sensation de liberté qui me manque, vivre sans contraintes ni obligations, avoir un travail-vacances dans un cadre idéal. Le plus difficile cette année sera de faire face aux problèmes financiers que ça engendre, être en formation signifie réduction de budget (divise par deux le budget). Mais malgrès tout, cette formation est une aubaine et je suis ravie d'être ici, ma migration à Fayl-Billot est un voyage à lui seul mais il y a des jours où le voyage est long et où je repense à mes 20 ans ...

Mais aujourd'hui je suis migrante et j'ai 30 ans …

 

Posté par melanierollinger à 12:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]


25 janvier 2016

Lac Titicaca, un site MERVEILLEUX

Salut la compagnie,

J'espère que vous allez bien malgré le froid !? Je vais tacher de vous ramener de la chaleur car ici c'est caliente.

Nous sommes arrivées à Puno vendredi dans l'après-midi. Après avoir exploré la ville d'un œil furtif, nous nous sommes retirées dans nos appartements pour nous reposer … Le trajet fut épuisant ! Hahahaha

Bon blague à part, Puno, 3800m d'altitude, cette ville qui borde le plus grand lac d'Amérique du Sud et le plus haut plan d'eau navigable au monde, j'ai nommé ===> Le Lac Titicaca.

Une beauté de la nature, de part sa sérénité, mais aussi par ce camaïeux de bleu et le contraste des couleurs entre ciel et terre.

Bipbipbip 6h le réveil sonne ! Bonjour on est samedi et aujourd'hui c'est découverte des Iles Uros et Taquille ! Dans une heure trente on embarque.

 

L'Ile Uros

Cette ile ou devrais-je dire ces îlots en roseaux ne m'ont pas emballé à 100%. Je m'explique … Nous arrivons en bateau moteur (25 soles allé/retour pour les deux îles), nous devons payer un droit d'entrée (5 soles) puis le bateau « s’amarre » à un ilot et là, le spectacle commence !!! On nous attend de pied ferme, on nous fait nous asseoir et on nous explique la « composition » du lac, le monsieur avait, je dois l'avouer, beaucoup d'humour, puis après on visite une « chambre » et là on nous habille en tenue traditionnelle (on ne nous force pas bien-sur!)

 

Uros

Après quelques minutes passées sur l'îlot, place à la balade en bateau "traditionnel " (pour 10 soles) poussé par un bateau moteur … Bref, pas top selon mon regard ! On traverse une partie de l'île pour rejoindre « l'îlot principal » où l'on peut se restaurer et boire un café … Le tout en 15 min je dirais.

L'ensemble des îlots en roseaux est joli et atypique. C'est tout l'aspect « carnaval » autour que je n'ai pas apprécié. Je sais bien qu'ils ont besoin de vivre et ils ont trouvé ce moyen pour gagner leur vie, je déplore juste ce côté « humain » non authentique qui selon moi gâche beaucoup. J'ai juste eu l'impression d'être un porte monnaie, aucune relation avec les locaux, aucun sourire authentique. Dommage mais pas grave, ça peut aussi se comprendre.

Lac Titicaca, 23 & 24 jan (3)

Lac Titicaca, 23 & 24 jan (13)

Lac Titicaca, 23 & 24 jan (15)

Lac Titicaca, 23 & 24 jan (18)

Lac Titicaca, 23 & 24 jan (21)

 

Lac Titicaca, 23 & 24 jan (29)

Lac Titicaca, 23 & 24 jan (33)

Lac Titicaca, 23 & 24 jan (39)

Ile Taquille

Après 2h30 de bateau, c'est longgggggggggggggggggggggggg, nous arrivons vers 12h sur l'île Taquille. A première vue, celle du bateau, rien de laisse apparaître que cette île est un petit bijou.

Nous débarquons et demandons où nous pouvons passer la nuit. En quelques secondes nous rencontrons Pascale qui sera notre maîtresse de maison. Une femme charmante, arborant une sourire qui rayonne sur toute l'île.

Nous avons faiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiim alors nous lui demandons s'il est possible de manger un plat végétarien. Pas de problème, en quelques minute notre déjeuné est servi. Une soupe en entrée, en plat principal des légumes, riz et omelette aux légumes, et du thé de coca & une autre herbe qui selon moi ressemble au thym.

Le ventre bien rempli, nous partons explorer l'île. Il fait beau, chaud, la vue est superbe : vue sur le lac avec en arrière plan les monts enneigé. Un régal pour les pupilles. Et en fait, on se croirait à la mer.

Lac Titicaca, 23 & 24 jan (61)

Ici ça monte, et ça monte et ça monte encore et encore. Parfois effectivement ça descend un peu aussi. Mais c'est agréable, il n'y a pas de bruit, pas de véhicules, très peu d'animaux, les gens semblent assez réservés. Difficile d'accès je dirais même mais c'est pas grave, ici il fait bon vivre et notre famille d'accueil quant à elle, elle accessible et tellement belle. Nous passerons une nuit chez elle.

 Je vous présente l'arrière grand mère, Jérémy le petit fils et la grand mère Pascale

Lac Titicaca, 23 & 24 jan (159)Jérémy

Lac Titicaca, 23 & 24 jan (210)

Vanessa, la maman de Jérémy

Lac Titicaca, 23 & 24 jan (225)

Samedi 23 Janvier, au Pérou c'est la pleine lune. Mathilde a pour habitude de faire des cérémonies de pleine lune et en nous promenant plus tôt dans la journée, nous avons trouvé l'endroit parfait pour célébrer la pleine lune.

A la tombée de la nuit, nous nous installons et nettoyons l'endroit avec de l’encens et de la sauge blanche amérindienne. L'endroit est selon nous un ancien temple, donc plein d'énergie et de spiritualité. L'endroit vraiment parfait !

Ma première cérémonie, et pas avec n'importe qui et pas n'importe ou non plus ! Le bonheur.

A la pleine lune, les énergies sont plus dense et plus forte, c'est donc le moment adéquat pour célébrer et prendre un bain de lune. Vous vous demandez en quoi consiste la cérémonie. On se nettoie énergiquement, chante des mantras, médite, respire, Mathilde invoque avec de très de beaux textes l'univers, et nous faisons part de nos intentions pour nous mais aussi pour vous. C'est un moment pour remercier ce que l'univers nous apporte, ce que vous nous apporter, mais aussi le moment de lâcher prise, de se laisser aller à ses émotions et de se réapproprier son corps et son esprit. C'est un moment de reconnaissance et bienveillance qui pour les non initiés peut paraître étrange mais n'ayez pas peur, ça ne fait que du bien. Et la lune à un pouvoir que nous n'imaginons pas. Laisser des habits dehors à la lumière de la lune et vous verrez ce qu'il se passe … Dormez vous toujours parfaitement bien lors de la pleine lune ou quelques jours avant ou après ??? Bref, de par ma petite expérience je suis convaincue en l'énergie que cette belle et pleine lune dégage. C'est que du bon, que du beau alors n'ayez crainte.

 

Lac Titicaca, 23 & 24 jan (109)

Lac Titicaca, 23 & 24 jan (110)

Autant dire que j'ai mal dormi et en plus sur l'île dès que le soleil se couche le vent se déchaîne …

Avec Mathilde nous nous sommes réveillées au bon moment. Lequel à votre avis ???? Le levé du soleil.

Lac Titicaca, 23 & 24 jan (142)

Lac Titicaca, 23 & 24 jan (144)

Puis après nous nous sommes recouchées, bin ouai, il ne faut pas exagérer, c'est encore trop tôt, puis au chaud dans notre lit on est bien.

8h30 un bon petit dej nous attend !!! Beignets et crèpes. Un régal.

Lac Titicaca, 23 & 24 jan (158)

Puis la motivation pour explorer l'île n'est pas dès plus puissante. Pas bin grave, on va chiller ici. C'est pas pire comme endroit pour chiller et puis nous avons un copain avec qui jouer. Je vous (re) présente Jérémy.

Taquille avec Jeremy

IMG-20160125-WA0005

Wahou déjà midi, que le temps passe vite. C'est l'heure de packer nos affaires et aussi de déjeuner … manger encore. Mais on a faim, l'altitude ça creuse.

13h, Vanessa vient nous dire qu'il est l'heure de partir si l'on ne veut pas louper le bateau … Ha bon déjà, on est bien nous ici. Et heureusement qu'elle nous indique le chemin à prendre voir même heureusement qu'elle nous accompagne car honnêtement, nous serions allées au mauvais port. Une marche digestive de 30-45 minutes ne nous fait pas de mal au final !

14h30 le bateau m'est les voiles, retour à la civilisation.

Quel beau voyage, c'est exactement pour ça que j'aime voyager. Paysages, rencontres, fun, exotisme, différence, amour, échange, partage bref, la liste est longue mais sans déconner, le Pérou et ses habitants sont un peuple tellement adorable et non violent que c'est un régal. Je vous invite à visite ce pays, vraiment.

 

IMG-20160125-WA0006

IMG-20160125-WA0010

IMG-20160125-WA0013

IMG-20160125-WA0017

Lac Titicaca, 23 & 24 jan (65)

Lac Titicaca, 23 & 24 jan (67)

Lac Titicaca, 23 & 24 jan (74)

Lac Titicaca, 23 & 24 jan (78)

Lac Titicaca, 23 & 24 jan (82)

Lac Titicaca, 23 & 24 jan (86)

Lac Titicaca, 23 & 24 jan (90)

Lac Titicaca, 23 & 24 jan (93)

Lac Titicaca, 23 & 24 jan (97)

Lac Titicaca, 23 & 24 jan (112)

Lac Titicaca, 23 & 24 jan (156)

Lac Titicaca, 23 & 24 jan (179)

Lac Titicaca, 23 & 24 jan (202)

Lac Titicaca, 23 & 24 jan (207)

Lac Titicaca, 23 & 24 jan (218)

Lac Titicaca, 23 & 24 jan (228)

Lac Titicaca, 23 & 24 jan (229)

Lac Titicaca, 23 & 24 jan (233)

En espérant que vous avez fait un beau voyage ... A très bienôt !

 

Bise & Love

Posté par melanierollinger à 15:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 janvier 2016

Dernière semaine

Hey hey hey j'entame la dernière semaine .... et pas avec n'importe qui mais avec ma copiiiiiiine Mathilde !!!!

Avec My Wife (1)

J'aurais passé mon temps à Cuzco avec Michèle. Nous avons flanné dans les rues, et mercredi après avoir mangé ensemble dans un super resto végétarien à tendance Indienne. Nous nous sommes séparées pour nous retrouver le soir car nous sommes allées à la gare de bus ensemble et nous sommes dit au revoir ou plutôt à bientôt ...

Dans le restau ou nous étions, il y avait à dispo des coloriges ... Donc atelier coloriage oblige par temps de pluie.

Michèle

Du coup, je me suis promenée dans les rues de Cuzco et j'ai découvert une ville vraiment très agréable. Pleins de rues avec de beaux escaliers permettent de se perdre et de voir de plus haut la vie à Cuzco.

Cuzco : 20 janvier

 

Cuzco, 20 jan (4)

Cuzco, 20 jan (5)

Cuzco, 20 jan (6)

Cuzco, 20 jan (8)

Cuzco, 20 jan (11)

Je dois l'avouer, ça m'a fait un pincement de dire au revoir à Michèle. Une belle personne, une de plus qui a égaillé mon séjour ici. Je quitte Michèle pour retrouver my wife. Et ça, vous n'imaginez pas à quel point ça me réjouis.

Je prends donc un bus de nuit de Cuzco pour rejoindre Arequipa, soit 11h de bus …

Arequipa : 21 Janvier

Dingdong, c'est moi, tu m'ouvres ! Mathilde squatte chez un ami et du coup nous avons un appart central et pas mal ou nous pouvons faire comme chez nous. Ça c'est du grand luxe ! Merci l'ami. Mathilde est en plein décalage horaire, elle a atterri le 18 ! Du coup, le rythme est « calme » … Je sais ce qu'elle est en train de vivre, je l'ai vécu y a pas si longtemps. Et franchement c'est fatiguant.

Nous sommes allées nous restaurer à midi en ville, puis retour à la maison, besoin d'une sieste. Et vers 15h, nous sommes allées visiter le Monastère. Très joli, voyez les photos.

La place des armes d'Arequipa

Arequipa, 21 jan (1)

Arequipa, 21 jan (5)

Pollution visuelle en masse à Arequipa

Arequipa, 21 jan (6)

Le Monastère

Arequipa, 21 jan (54)

Arequipa, 21 jan (13)

Arequipa, 21 jan (41)

Arequipa, 21 jan (65)

Puis ce matin à 7h nous sommes parties en direction du terminal pour 7h de route en bus pour Puno et le Lac Titicaca. Le fameux lac …

Puno, 22 jan (1)

Nous allons resté ici jusqu'au 26, puis le 26 nous reprendrons un bus pour Cuzco ou nous nous dirons au revoir … encore un au revoir ! (pas contente!)

Je prends un vol de Cuzco à Lima le 27 au petit matin, je dormirais sûrement à l'aeroport. Mimi me rejoindra à l'aéroport de Lima vers 7h et nous irons pour mon dernier jour visiter Lima. Puis le 28, encore un au revoir … (pas contente encore une fois!!!)

Et le 29 un bonjour : bonjour la France, le froid, l'hiver, « la reprise du chemin de l'école » … Bonjour année 2016 en France ! :)

 

Voici deux photos des paysages que nous avons traversé aujourd'hui entre Cuzco (3400m) et Puno (3800m)

 

Sur la route pour Puno (1)

Sur la route pour Puno (2)

Je dois avouer que je supporte un peu moins bien l'altitude ces derniers temps ou est-ce de la fatigue plus une activité physique plus intense, mais j'ai un peu de mal à respirer, ce qui jusque là ne m'avait pas posé de problème …

 

Posté par melanierollinger à 02:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 janvier 2016

Les marchés, j'aime pas j'adoooooooooore !

Bonjour bonjour,

Comme ça va par chez vous ?

 

Je vous écris de cuzco, une ville assez sympathique, je dois bien l'admettre. Je suis arrivée ici samedi 16 dans l'aprem' ! Étonnement en arrivant ici, j'ai eu le cafard et avais envie de rentrer. Je quittais Urubamba et l'auberge ou je me sentais bien pour me retrouver ici où Will (que j'avais rencontré à l'auberge d'Urubamba) m'avait réservé une chambre. Mais ce qu'il avait omi de me dire, c'est que dans cette "guest house" bin il n'y a pas de touristes... Du coup je me retrouve seule !!!!! Bref, après une soirée en mode "bad", je me suis réveillée le lendemain, dimanche, en mode "con" !!! En effet, je me suis réveillée en voulant prendre une douche et pas d'eau chaude, puis les toilettes étaient remplies de merde et enfin Internet ne marchait pas ... Autant de chose qui m'ont pas rendu de bonne humeur... Hey ouai, ce n'est pas parce que l'on voyage que l'on va toujours super bien ... Le voyage c'est pas des vacances, c'est fatiguant, il faut toujours négocier, il faut se faire comprendre ... Bref !!! Dimanche, jour de marché, hop hop hop direction Chinchero, à environ 30 min en combi. Dans le combi, je vois deux blanches monter, je me dis "j'espère qu'elles vont aussi à Chinchero". Chinchero c'est LE marché atypique où très peu de touristes vont car ce n'est pas noté dans les guides ! Le pied ! Et me voilà à Chinchero et je vois les filles descendre, cool des copines ...

Et en effet, depuis avec Michèle nous traînons ensemble. Elle loge non loin de moi. Nous avons beaucoup en commun : Elle est du 13 avril 86, moi du 15. Elle est maraîchère bio près de Nantes. Nous aimons toutes les deux les gâteaux au choco hahaha, nan mais surtout le plus drôle, c'est que nous avions avant même de partir, parlé via facebook de notre voyage au Pérou. Nous étions destinées à nous rencontrer.

Michèle est à droite

Chinchero, 18 jan (26)

 

CHINCHERO

 

Chinchero, 18 jan (6)

 

Chinchero, 18 jan (9)

 

Chinchero, 18 jan (11)

 

Chinchero, 18 jan (12)

 

Chinchero, 18 jan (16)

Un marché atypique mais pas que ...

 

Chinchero, 18 jan (20)

Chinchero, 18 jan (22)

Chinchero, 18 jan (27)

Chinchero, 18 jan (29)

Cette journée avec les filles et surtout avec Michèle ainsi que ce marché m'a évidemment redonné le smile et mon mode "con" s'est transformé en mode "love to love" hahahha

 Cuzco

Aujourd'hui, avec Michèle, nous avons encore fait beaucoup beaucoup beaucoup de marchés ... J'ai acheté plein de choses, au secours je ne sais pas comment je vais pouvoir ramener tout ça !!!! 

Voici quelques photos de Cuzco ...

 

Cuzco by night (5)

 

Cuzco, 19 jan (12)

 

Cuzco, 19 jan (23)

 

Cuzco, 19 jan (26)

 

Bisous les amis

 

Posté par melanierollinger à 05:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 janvier 2016

C'est pas le Pérou tous les jours !

Voici ma vision et mon point de vu de ce que j'ai pu vivre, comprendre, apprendre ici depuis mon arrivée.

Cette liste est non exhaustive et surtout ne reflète que ma propre expérience.

 

Ici, les paysages sont à couper le souffle

Ici les gens sont beaux

Ici, les gens sont souriants

Ici, les gens sont toujours prêt à aider

Ici, on se parle même si on ne se connaît pas

Ici, on ne parle pas de choses sérieuses en groupe, de peur de caser l'ambiance

Ici, on partage son verre

Ici, on vit en communauté

Ici, on boit de la Chicha (boisson à base de maïs mauve ou maïs germé fermenté)

Ici, on boit de la bière avec du coca

Ici, coca cola est omniprésent

Ici, on mange du cochon d'inde

Ici, on ne peut pas ramener de fille ou garçon chez soit sauf si on est sur que ce soit la ou le bon(ne)

Ici, on peut louer une chambre pour 30 min, 1h, 2h, 3h ... une nuit... une semaine...

Ici, on siffle pour communiquer, et chacun à son propre sifflement

Ici, on klaxon pour communiquer aussi … Pour dire attention danger, dire je vais te doubler, dire pousse toi tu es sur mon chemin, dire il me reste de la place tu veux monter à bord …

Ici, on ne fait pas attention au physique, ni à la mode

Ici, on aime les enfants et on les chéri

Ici, tout le monde n'a pas le droit à l'éducation

Ici, une situation qui peut être facile est en faite difficile, le Péruvien aime compliquer les choses

Ici, on dit oui mais en fait on pense non

Ici, on ne croit pas en la parole d'un péruvien

Ici, les routes sont bonnes mais les moyens de locomotion locaux sont usés

Ici, c'est pollué

Ici, j'ai pas peur des gens mais des chiens

Ici, on jette le papier toilette dans une poubelle et non dans les WC

Ici, on ne boit pas l'eau du robinet

Ici, la vie n'est pas facile si on ne parle pas espagnol

 

Bref, ici c'est joli mais ce n'est pas un coup de cœur. Mon problème est la langue et j'en ai bien pris conscience en voyageant seule. C'est mon erreur, j'ai eu le temps d'apprendre et j'ai fait ma fainéante et aujourd'hui je m'en mors les doigts.

Mais ici, ça reste un pays à visiter, il y a tellement à voir et à apprendre.

 

En vivant avec Mimi et son mari Angelo, en voyant ce qu'ils doivent faire pour avoir de l'eau par exemple, les choses qu'ils doivent accepter, je prends encore un peu plus conscience que ma vie n'est pas le Pérou mais qu'elle est belle et surtout que j'ai tout en abondance et ce grâce à mes parents, ma famille et mes rencontres qui m'ont donné l'opportunité d'être ce que je suis aujourd'hui et d'être pleinement consciente que j'ai tout ce qu'il me faut.

Et avoir un passeport français, est un atout qui facilite tellement le voyage.

 

On ne se rend pas compte que notre pays est certes loin d'être parfait mais je vous assure que ce n'est pas le pire. Nous vivons dans des conditions optimales, voyager me permet une fois de plus de me faire une petite piqûre de rappel. J'ai malheureusement tendance à l'oublier.

 

Je voudrais aussi vous remercier de me lire, de prendre ce temps ci précieux.

Un grand merci à Mimi & Angelo qui m'ont ouvert leur porte et fait vivre à la Péruvienne, expérience inoubliable et très belle.

 Avec tout mon amour,

 

Posté par melanierollinger à 23:22 - Commentaires [4] - Permalien [#]


Machu Picchu, faut avoir envie d'y aller ...

Lundi 11 Janvier

J'ai quitté l'hôtel lundi vers 9h30 après avoir pris un bon petit dej et avoir dégusté les crêpes d'Amel... Et aussi (musique triste) lui avoir dit au revoir !

Pour me rendre jusqu'au Machu Picchu, il m'a fallu prendre un premier combi de Urubamba à Ollantaytambo soit environ 30min de trajet, puis Ollantaytambo jusque Hydroelectrica soit environ … plusieurs heures … sur une route sinueuse. Je me suis retrouvée à côté de Chilliens, qui avait très très très envie de me parler … Mais moi comprends pas !!! J'ai surtout vite compris qu'il fallait que je dorme si je ne voulais pas être malade. Dommage car les peu de fois où j'ai ouvert les yeux j'ai pu apercevoir de magnifiques paysages.

Nous sommes arrivés à Hydroelectrica vers 15h je pense, et de la, il m'a fallu 2h30 de marche pour me rendre à Aguas Calientes !!!

Ca vous suivez ???

2h30 de marche facile à suivre la voie ferrée, le Rio Urubamba (fleuve) et vue sur les montagnes de la vallée sacrée.

Machu Picchu, Marche de Hydroelectrica à Aguas Calientes 12 jan (6)

Machu Picchu, Marche de Hydroelectrica à Aguas Calientes 12 jan (11)

Machu Picchu, Marche de Hydroelectrica à Aguas Calientes 12 jan (14)

Sur la route, j'ai fait la rencontre de Sabrina, Autrichienne avec qui nous avons partagé un bout de chemin en parlant de yoga, végétarisme et voyages... C'est plaisant de partager des bouts de chemins de la sorte, il n'y a pas de chichi, aucune obligation, aucune contrainte, c'est juste un beau moment présent partagé avec quelqu'un. Et c'est ça que j'aime aussi dans le voyage. Vivre le moment présent avec les gens qui sont autour de moi.

Une fois arrivée à Aguas Calientes, il m'a fallu trouver une chambre, ce qui en théorie est simple sauf qu'étant seule, ça s'annonce un peu plus compliqué ! Aguas Calientes est la ville étape pour ce rendre au Machu Picchu, c'est 1000% touristique et hors de prix.

Je fais plusieurs hôtels, on me proposait une chambre entre 80 et 110 soles, habituellement, je paie 20 à 25 soles. Voyez un peu !

Mais l'univers m'apporta mon « sauveur », une fois de plus.

J'étais dans un hôtel en train de demander le prix et de négocier tant bien que mal une chambre à un petit prix et là Pablo entra et demanda lui aussi le prix d'une chambre. Je lui ai demandé si lui aussi cherchait une chambre, et en effet avec deux autres amis, tous Argentins, ils cherchaient une chambre à max 25 soles ! J'ai donc demandé si je pouvais me joindre à eux, et avec un grand sourire et une bonne humeur, Pablo a répondu positif à ma requête.

Me voilà donc avec trois argentins à chercher une chambre. Et bien sûr en moins d'une minute nous en avons trouvé une pour 25 soles chacun. Le petit hic … La chambre comporte 2 lits simples et un lit double … Qui va dormir avec qui ??? Je vous laisse deviner ou je vous le dis ??? Devinez c'est plus drôle.

Une fois la chambre trouvée, nous avons pris le temps de prendre une douche, un ami à Pablo qui lui vient de l’Équateur nous a rejoint puis nous sommes allés faire quelques courses avant de nous rendre au resto. Les deux trop gentils avec moi, ils se sont assurés que mon menu soit bien végétarien. Pour 15 soles, j'ai eu une bière, une soupe à l'asperge et une omelette aux légumes avec du riz, ce qui est un excellent deal. Nous avons continué la soirée par deux autres grandes bières et comme vous le savez l'heure passe très vite lorsque l'on ne s'ennuie pas … 23h … il est temps d'aller au lit car demain debout à 4h pour commencer la marche à 4h30 !!!

20160111_214518

IMG_20160111_210539795

 

Mardi 12 Janvier

Bip bip bip bip l'alarme sonne, il est 4h du mat' ! Ca pique un peu les yeux à cette heure quand même. Et encore plus lorsque je regarde dehors et que je constate qu'il pleut comme vache qui pisse !!!

4h30 avec les gars, on se met en marche … sous la pluie donc ! Je me dis qu'heureusement que je les suis car je n'avais pas idée de la route pour rejoindre le treck du Machu Picchu.

Au bout de quelques minutes de marche by night, nous devons passer un premier check point, montrer notre ticket et passeport, sans quoi on ne va pas plus loin.

Le treck pour aller au Machu Picchu est quelque peu physique je dois bien l'avouer. Il faut monter des marches en pierre de différentes hauteurs, dans la jungle et sous la pluie je le rappel ou cas ou vous ayez oublié. Le tout à une altitude de 2400m. J'ai pris le même chemin que tout le monde pendant 45min et après j'ai suivis la route qu'empreinte les bus (on peut se rendre au Machu Picchu en Bus moyennant 22$ US). Et là c'était le paradis, la route est facile, ne fait pas souffrir mon corps et surtout pas de problème de respiration. Bon, c'est sur le seul point négatif, c'est que les bus passent régulièrement mais étonnamment ralentissent à ma hauteur. J'aurais donc mis deux heures pour rejoindre le site du Machu Picchu, contre 2h30 – 3h via les marches. C'est Amel qui m'a conseillé ce chemin et je suis heureuse qu'elle l'ait fait. Encore un autre point positif lors d'un voyage en solitaire, c'est que l'on est plus ouvert aux autres et du coup on partage les bons et mauvais plans.

Me voilà à l'entrée du site, les portes ouvrent à 7h, grosse déception, je pensais être la première hey bin nan !!! Bon tant pis, je reste quand même et patiente 15 minutes sous la pluie comme tout le monde.

L'heure a sonné … Et c'est partiiiiiiiii. Welcome to Machu Picchu.

Inutile de vous préciser que j'ai perdu mes copains d'une nuit peu de temps après l’ascension du treck par les marches.

Que vous dire sur le Machu Picchu ???

Citadelle Inca du XVème siècle, se trouve à 2430 mètres d’altitude. Les murs sont constitués de blocs de pierre polie assemblés sans mortier. Il aura fallu 50 années pour construire la citadelle qui comptait 500 habitants à son apogée et était un centre administratif, politique et religieux. Je n'invente rien, je ne fais que reprendre ce que mon guide m'apprend.

Le temps a changé vers 9h ce qui m'a permis de découvrir cette citadelle et surtout cette vue que je ne peux nominer … Regarder vous comprendrez !

Machu Picchu,12 jan (31)

Machu Picchu,12 jan (54)

Machu Picchu,12 jan (67)

Machu Picchu,12 jan (70)

Machu Picchu,12 jan (99)

Machu Picchu,12 jan (104)

Machu Picchu,12 jan (110)

Machu Picchu,12 jan (111)

Machu Picchu,12 jan (115)

Machu Picchu,12 jan (126)

Midi, j'en ai pris assez dans les yeux pour dire au revoir à ce chef d’œuvre. En partant je croise un américain qui était dans le même combi lors de l'arrivée à Hydroelectrica. Du coup, nous partons ensemble vers Aguas Calientes, nous avons mixé la route des bus et les marches, nous avons mis 1h15 pour descendre, ce qui est bien. Nous avons profité de la vue tout en parlant de spiritualité, couple et amour... Ca vous parle ou pas ??? C'était un chouet moment, très apprécié. Nous nous sommes séparés à Aguas Calientes, lui reprenant le train (on peut rejoindre Cuzco au départ d'Aguas Calientes par train pour la modique somme de 75$ US l'allé!) ou alors remarcher 2h jusqu'à hydroelectrica et de là reprendre un combi pour Urubamba pour la modique sommes de 40 soles. Ce coup ci étant la première dans le combi, j'ai pris la place de devant et j'ai profité du voyage et des paysages jusqu'à la nuit.

Machu Picchu, Route, 12 jan (237)

Machu Picchu, Route, 12 jan (242)

Machu Picchu, Route, 12 jan (248)

Machu Picchu, Route, 12 jan (254)

Machu Picchu, Route, 12 jan (256)

Je suis arrivée à 21h30 à l'auberge, j'en avais plein les pieds … les jambes … les mollets … J'avais qu'une envie, prendre une douche et me coucher.

Ce fut un beau voyage, avec de belles rencontres, et aussi très fatiguant.

 

Ce voyage m'aura couté environ 200 soles (soit 60$ ou € contre minimum 100 $ si j'étais passée par une agence !!!)

 

Posté par melanierollinger à 23:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 janvier 2016

Le marais salant à la péruvienne

Hola les amis,

Il s'en est passé des choses depuis que je vous ai écrit … Je suis actuellement à Urubamba, un petit village sans grand intérêt pour le touriste à la recherche de la vie touristique … Mais si comme moi tu es à la recherche de la vie locale c'est the place to be !!! J'aime cette endroit, je m'y sens bien, le village est agréable, il y a de la vie locale, c'est plaisant de voir les locaux dans la vie de tous les jours. Et c'est également un point central pour visiter la vallée sacrée.

Je loge dans un petit paradis sur terre ===> Ccatan Hostal

Je vais au marché faire mes courses et je mange à l'auberge. Ici, l'ambiance est détendue, assez hippie. Il fait bon vivre !

Voici le jardin de l'auberge, 30min à pied du centre du village

Urubamba, Ccantal Hostal (2)

Urubamba, Ccantal Hostal (5)

Urubamba, Ccantal Hostal (6)

Je suis arrivée à Urubamba dimache 10 et vais y rester jusqu'au samedi 16.

J'ai eu de la chance, le soir de mon arrivée, il y avait une soirée pizza autour du four à pizza qui est à l'extérieur et d'un feu. Chacun faisait sa pizza et partageait avec les autres. Nous étions une dizaine. C'était cool comme ambiance, le feu apportait lumière et chaleur.

Urubamba, Ccantal Hostal (4)

Ce soir là, j'ai fait la rencontre d'Amel, française exilée en Angleterre. Nous avons de suite accrochés, malheureusement elle est partie lundi. Bien sûr, dès mon retour en France, nous allons nous revoir :) :) :) J'ai également fait la rencontre de Will, un péruvien, qui a grandi aux USA et qui a son agence et hôtel à Cuzco. Il m'a proposé une chambre simple pour 20 soles (soit 6€), ce qui est un bon deal pour cette grande ville que j'irais découvrir samedi 16 jusqu'au 19 ou 20.

Lundi 11, je suis allée visiter le « marais salant péruvien » et ai visité une communauté, Média Luna.

J'ai donc eu RDV avec mon traducteur et son ami blogueur à 10h au terminal de bus puis nous nous sommes rendus aux Salinas. Il nous a fallu marcher 30-45min pour nous rendre à l'endroit. On peut soit y aller en marchant, soit en bus ! Il y a plus de 4000 Salinas pour 420 personnes.

Salineas, 11 jan (28)

Salineas, 11 jan (31)

Après cela, nous sommes redescendus, puis sommes allés visiter la communauté.

Tout d'abord, la visite des CUY !!! Qu'est ce qu'un CUY ???? C'est un cochon d'inde !!!! Ici on le mange pour de grande occasion. Tout comme vous et le foie gras …

 

Salineas, Media Luna, 11 jan (3)

Puis, nous nous sommes rendus vers une madame qui nous a expliqué la phytothérapie locale. Très intéressant. Elle utilise encore aujourd'hui les recettes qui lui ont été transmises de sa mère, qui elle même à reçu à l'orale le savoir de sa mère …

Salineas, Media Luna, 11 jan (6)

Salineas, Media Luna, 11 jan (8)

Ensuite, nous sommes allés à l'atelier couture … Cette dame (photo ci dessous) nous a expliqué comment elle obtenait et fixait les couleurs sur la laine. Elle fait cela depuis qu'elle est petite. Je lui ai demandé si elle aimait son travail, elle ma répondu avec un grand sourire, qu'il fallait aimer ce métier pour le pratiquer. Elle ne fait des pièces que sur demande. C'est un travail minutieux qui demande beaucoup de temps et surtout du savoir.

 

Salineas, Media Luna, 11 jan (14)

Salineas, Media Luna, 11 jan (22)

Salineas, Media Luna, 11 jan (27)

Dernière visite de la journée … La fabrication de la CHICHA !!! Mais qu'est ce cette chose ???? C'est une boisson fermentée à base de maïs germé …Cette boisson se prépare la veille pour le lendemain, et sur la devanture des maisons, on peut voir un sac plastique rouge, cela indique aux gens que la boisson est prête. Les péruviens en raffole. C'est pas mauvais, acide & fruité. Pour info, le grand verre (comme sur la photo) est au pris de 1 sole. (Sachant que 1€ = 3.50 soles … Je vous laisse à vos calculettes...)

 

Salineas, Media Luna, 11 jan (35)

Salineas, Media Luna, 11 jan (42)

Salineas, Media Luna, 11 jan (44)

Voili voilou pour cette expérience forte intéressante. Cette communauté est belle et souriante.

Coût de la sortie 160 soles soit 45€

 

Merci d'avoir pris le temps de lire et regarder les photos, j'espère que vous appréciez et que cela vous donne envie de partir.

Bisous

Souriez vous êtes photographiés ===> De nouvelles photos dans l'album Pérou.

PS : Article à suivre, d'ici la fin de semaine, le machuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu picchuuuuuuuuuuuuuuuuuu

Posté par melanierollinger à 04:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 janvier 2016

Huaraz, Les Cordillères, Humacchuco

Lundi 4 Janvier : Huaraz

Je suis partie à 5h du mat' de chez Mimi & Angelo pour espérer avoir un bus pour Huaraz tôt et au final j'ai attendu 4h à la station de bus …

10h on embarque ! c'est partiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii … pour un trajet difficile … Mal des transports oblige, je me concentre et passe mon voyage à fermer les yeux et respirer profondément pour ne pas être malade.

Les deux premières heures fuent bonnes et j'ai eu un copain de siège super sympa et mignon hahahaha

Très malin, nous communiquions grâce à son smartphone et une application de traduction espagnol/français ! De plus, il a pris soin de moi tout le voyage, trop chou, il fermait la fenêtre si j'avais froid, faisait attention que le siège de devant ne me rentre pas des les genoux, bref, un amour.

Les Péruviens sont vraiment très agréables.

Il est parti au bout de 5h … j'ai donc poursuivi mon voyage seule et j'ai pris mes aises, autant vous dire que j'en avais besoin car j'étais dans un bus pour les locaux (40 soles soit 12€) donc zéro confort et que la route des cordillères est quelque peu sinueuse...

Dès mon arrivée à Huaraz (3091m d'altitude), j'ai trouvé une chambre simple (25 soles soit 7€), ai posé mon sac et je me suis promenée dans la ville by night ! Première impression … C'est une ville sans grand intérêt en soit ! Mais le lendemain à mon réveil, j'ai ouvert mes yeux et là … Cette vue !!!! Wahouuuuuuuuuuuuuuu. La cordillère entour cette ville et lui donne de suite une autre image.

Huaraz (14)

Mardi 5 Janvier : Humacchuco

Je me rends dans la communauté de Humacchuco (3350m d'altitude) ou je vais y loger deux nuits. Cette communauté se trouve en pleine cordillère blanche. Il me faut prendre un premier combi (un mini bus local) puis faire un changement et prendre un autre combi qui me déposera à la communauté. Ce voyage a été organisé par Mimi. Ma copine travaille pour https://visit.org/, une plateforme en ligne qui met en lien les touristes, ong et communautés locales.

Je suis partie de Huaraz à 10h30, je suis arrivée à Humacchuco à 13h.

Armando m'a accueilli, il m'a montré mon logement, tout en rondeur, avec des couleurs chaudes, je m'y suis sentie bien de suite.

Humacchuco (1)

Humacchuco (2)

Humacchuco (3)

J'ai déjeuné, et après je me suis rendue auprès de Magna, son mari, son fils de 7 ans et une "employée" de 17 ans et j'ai participé à la cueillette des fleurs. A Humacchuco, on vit un peu du tourisme (il y a 8 maisons comme celle ci-dessus, pour une communauté de 80 familles.) et surtout de l'agriculture de fleurs, tubercules et fraises.

Humacchuco (10)

Humacchuco (16)

Humacchuco (24)

Humacchuco (41)

Humacchuco (42)

En fin de journée, c'est l'heure du foot, tous les hommes du village se rejoignent et tapent dans la balle. C'est assez drôle d'ailleurs de voir des terrains de foot partout. Chez nous se serait les bars, ici c'est un terrain de foot qui regroupe les personnes. Je suis donc allée dans les hauteurs pour profiter de la vue et là deux belles bouilles m'ont rejoint.

Humacchuco (35)

Le soir, j'ai mangé avec la famille d'Armando et dodo tôt car demain une grosse journée m'attend!

Son papa, Armando, sa maman et sa soeur. Sa soeur est mariée et à trois enfants, elle était là avec son mari et son fils Léo de 5 ans pour une semaine de vacances. Cette photo a été prise dans la cuisine, l'endroit de vie de la famille. Imaginez vous une petite petite pièce avec "une cuisinière" en briques rouges qui fonctionne au bois, une table, 6 chaises, un meuble, un lavabo, et des grosses casseroles et voilà vous êtes dans la cuisine.

Dans la cour, un lavabo où on lave la vaisselle, et en face de la cuisine, de l'autre coté de la cour, la chambre.

Humacchuco (85)

Humacchuco (36)

Mercredi 6 Janvier ou la Laguna 69 !!!!

7h du mat' le réveil sonne, 8h on attend le taxi, qui je pense, je pourrais toujours attendre à cette heure ci !!!! Pas de taxi, pas de problème, collectivo. Le collectivo nous déposera au début de sentier pour la Laguna 69. Une marche de 5h allé/retour je pense, je n'ai a aucun moment regardé l'heure donc à vu de nez c'est entre 5 et 6h de marche, soit 3h allé, 2h retour.

La marche en elle même n'est pas difficile, j'en ai fait des plus difficiles en NZ ou même une en Calédonie, mais ici ce qui tue, c'est L'ALTITUDE !!!! Début du parcours à 3800m arrivé à la laguna à 4720m ... Ca vous parle ?!

 

Laguna 69 (6)

Laguna 69 (7)

Laguna 69 (2)

Laguna 69 (13)

 

Laguna 69 (36)

Laguna 69 (23)

Laguna 69 (51)

Laguna 69 (65)

Laguna 69 (76)

Laguna 69 (82)

A mi chemin de la rando, j'ai fait la connaissance de Sara & Pierre, des Français d'Orléans, ça m'a fait plaisir de partager cette marche avec eux et de parler de leur voyage. Ils voyagent pour 7 à 10 mois en Amérique du Sud.

Laguna 69 (84)

Nous sommes descendus comme des dingues et du coup j'ai eu un mal de tête assez gênant (dû à l'altitude!). En chemin nous avons eu un peu de pluie mais rien de bien pénible, c'est sur que j'aurais apprécié le grand soleil à la lagune, mais le paysage est si beau que j'en ai oublié la pluie.

Laguna 69 (52)

Une fois de retour à Humacchuco, j'ai pris une heure pour me reposer et atténuer ce mal de crane, ça a bien fonctionné ! J'aurais apprécier me réchauffer en prenant une douche mais ce soir là, il n'y avait pas d'eau (en fait,je n'ai jamais eu de l'eau les soirs...) Pourtant dans la communauté il y a l'eau courante, et de l'électricité mais pas d'internet. 

Jeudi 07 Janvier : Laguna de Humacchuco

Autant la Laguna 69 était magnifique, autant j'ai trouvé la laguna de Humacchuco encore plus authentique.

Pourquoi ?

Pour plusieurs raisons : Elle n'est pas du tout fréquentée par les touristes, on a dû traverser le village pour s'y rendre et donc j'ai pu m'inprégner de l'atmosphère, elle est bien cachée, le silence est le mot d'ordre et surtout une fois sur place il y avait deux lamas !!!!

Nous y sommes allés avec Armando et son neveu, Léo, 5 ans, trop mignon. Nous avons marché en tout 3h, marche très facile et avons apprécié longuement ce paysage.

Laguna Humacchuco (7)

Laguna Humacchuco (14)

Laguna Humacchuco (49)

Laguna Humacchuco (74)

Laguna Humacchuco (104)

Le p'tit Léo

Humacchuco (73)

Laguna Humacchuco (123)

Laguna Humacchuco (141)

Laguna Humacchuco (153)

Pas mal non? Qu'en pensez vous ?

Nous avons déjeuné à 12h30, puis 13h15 c'était l'heure de se dire au revoir et merci !!!

Je devais prendre un collectivo pour descendre jusqu'à Yungay mais comme j'avais le temps, l'énergie, l'envie, j'ai décidé de descendre à pied ... Je pensais mettre deux heures, au bout de trois heures j'en ai eu marre, j'ai donc choppé un collectivo et heureusement car j'aurais encore marché une bonne heure. J'étais heureuse de marcher seule et de profiter de ce que la nature nous offre.

Humacchuco Paysages (6)

Humacchuco Paysages (14)

Humacchuco Paysages (23)

Humacchuco Paysages (27)

Humacchuco Paysages (31)

Humacchuco Paysages (35)

Humacchuco Paysages (36)

Humacchuco Paysages (37)J'ai repris mon bus de nuit de Huaraz jusqu'à Lima. 5h du mat, Bonjour Lima !!! Et me voici à la recherche d'un collectivo qui va me déposer jusqu'à Collique ....

Comment prendre un collectivo ??? Assez simple en apparence ... mais beaucoup moins en pratique, surtout si comme moi on ne parle pas espagnol !

Premièrement, il faut se poster du bon coté de la rue, du coup, me voici à 5h du mat en train de faire le trottoir heu non non non ne vous méprenez pas hahaha... Deuxièmement, faire signe (comme pour prendre un taxi) au collectivo qui passe, en sachant que des collectivos y en passe à peu près 15 par seconde (bon oui j'avoue j'extrapole un tout petit peu, mais je veux vous faire comprendre que vraiment c'est pas si simple !!!) et troisièmement, mentionner le nom de l'endroit où l'on veut aller. Premier collectivo, un non ! Ok, se sera le prochain, 30 secondes plus tard, deuxième collectivo, youpiiii c'est le bon enfin presque !!!

Dans les collectivos, il y a le conducteur et le "rabatteur", celui qui crie à tout va les noms de là où il passe, celui qui dit au chauffeur de s'arrêter ou de repartir, celui qui ouvre la porte latérale pour que les gens puissent monter et descendre, celui qui aujourd'hui m'a été d'une grande aide, Christopher, le rabatteur le plus cool de Lima et sûrement du Monde !

Il m'explique tant bien que mal qu'il va me déposer en bas de Collique et qu'il va falloir que je monte à pied, que le collectivo ne passe pas par la maison ... Il engage la conversation mais voit vite que moi et l'espagnol c'est certainement comme vous et le mandarin !!! Trop chou, il me fait descendre, me porte mon sac et me rend mon argent, en soit c'est rien, 1 sole soit quelques centimes d'euro mais ici c'est beaucoup.

Une belle personne, Christopher mon sauveur !

Et de là, je prends un tchouck-tchouck qui me déposa devant la maison, il est 5h50 et je me dois de réveiller la famille pour que l'on me laisse entrer.

Et voilà, il est 13h, fraiche et dispo, je continue de m'organiser pour le programme à venir ===> Machu Picchu !!!!

 

Au total ce séjour m'aura couté :

Transport Lima - Huaraz - Lima : 95 soles

Logement + nourriture Huaraz : 60 Soles

Communauté : 450 soles

soit environ 170€

 

Posté par melanierollinger à 19:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Premier week-end de l'année 2016

Bonjour amis lecteurs,

Déjà une semaine de faite et j'ai plein de choses à vous dire alors je vais être brève et faire plusieurs articles sinon vous y passeriez la nuit ! (Et aussi je suis vraiment hs, donc pas de motiv' pour écrire de longs textes!)

Avec Mimi et Angelo, nous sommes partis le week-end du 2-3 janvier dans la région de Ica, au sud de Lima, plus précisément, à Huacachina & Paracas, région désertique.

 

Huacachina …

Honnêtement c'est pas ma tasse de thé. Ville Oasis attrape touristes de base … où fête et beuverie sont au rdv … Mais néanmoins, nous avons passé une excellente journée ensemble. Nous avons fait du buggy (voiture qui va dans le sable!) pour nous rendre dans les dunes. Et avec Mimi nous nous sommes faites faire une dreadlock. Les personnes qui nous ont fait les dreads étaient super gentilles et souriantes, un vrai bonheur.

 

A chacune sa personne, à chacune son style de dread

Huacachina (52)

Huacachina (53)

Huacachina (56)

Direction les dunes ...

Huacachina (67)

Huacachina (84)

Huacachina (87)

L'oasis au petit matin ...

Huacachina (111)

 

Le lendemain, direction les Islas Ballestas & Paracas, alors ça c'est juste magnifique... Nature je t'aime !

 

Islas Ballestas

Bon, je reste toujours sceptique quant à payer pour aller voir des animaux dans leur milieu naturel, car je me dis toujours que nous détruisons un peu plus à chaque passage leur environnement et aussi je me demande pourquoi l'homme a t-il besoin d'avoir la main prise sur l'environnement et son règne animal !?? Bref, ici, lorsque l'on veut faire quelque chose c'est par package donc tout est inclus, Mimi m'avait dit que je ne serais pas déçue, ce qui est vrai. Au delà des animaux, les iles sont vraiment très jolies.

Nous sommes donc partis dans un gros bateau moteur pour découvrir les iles et leurs habitants.

Paracas (3)

Paracas (13)

Paracas (20)

Paracas (35)

Paracas (37)

Paracas (45)

Paracas (110)

Paracas

C'est une réserve désertique qui se fait en voiture avec plusieurs arrêts sur différents points de vues. Les péruviens aiment y venir pècher et profiter des plages.

Y a pas grand chose à dire ... Voyez par vous même ...

 

Paracas (158)

Paracas (159)

Paracas (162)

Paracas (186)

Paracas (196)

Angelo & notre chauffeur en pleine production hihihi

Paracas (198)

Paracas (212)

Paracas (221)

Angelo à la pèche

Paracas (238)

Paracas (241)

Paracas (248)

Paracas (253)

Paracas (273)

Paracas (281)

Paracas (292)

Etre en compagnie de Mimi & Angelo c'est agréable, léger, vivant, joyeux.

Puis retour à la casa le dimanche soir, car lundi départ pour Huaraz et les Cordillières, à 8h de bus de Lima.

 

Niveau budget, notre week nous aura couté tout compris, 260 soles soit environ 75€.

Posté par melanierollinger à 14:55 - Commentaires [3] - Permalien [#]

01 janvier 2016

Feliz Ano Nuevo

Hola Amigos,

 

Que ce grand cru 2016 vous apporte

amour, santé et bonheur.

Avec tout mon amour, Feliz Ano Nuevo

 

Nouvel an (8)

 

Le voyage fut long pour rejoindre Lima …

Le ton était lancé dès mon arrivée à l'aéroport de Paris … Colis Suspect … donc impossible d’accéder au terminal ! Au final au bout de 30 min la situation est réglée, ce qui laisse place dans les escaliers à des frottements d'épaules et à des têtes effrayées de manquer leur avion …

Pas de stresse pour moi, j'avais vu large !

Me voilà arriver à ma porte d’enregistrement, où je fais la rencontre d'AA càd ... American Airline!Première chose qui « m'agace », la machine à remplacer le sourire des hôtesses ! C'est à nous de faire le boulot !!!! On s'enregistre via des bornes, une hôtesse pour 6 bornes, pauvre madame... Puis après je prends une autre section pour déposer mon bagage où là une madame habille mon sac de son numéro et je pose mon sac sur le tapis … Au revoir mon amie (oui mon sac est une fille, il est rose!!!!!!), on se retrouve bientôt.

Aller hophophop je me rends tranquillou à ma porte d'embarquement, je vous passe les détails sur la sécurité.

Départ initialement prévu de Paris CDG le 28 décembre à 11H50 … une heure se passe, toujours aucun mouvement. On nous a vaguement parlé d'un retard sans trop s'attarder sur le sujet. Deux heures se passent … ha problème technique, au moins on en sait un peu plus ! Trois heures d'attente et enfin nous nous mettons en mouvement. Durant cette attente à aucun moment nous avons été informé qu'il y avait des rafraîchissements à disposition et surtout le personnel était vraiment mal aimable. L'avion quant à lui, confortable.

Le vol se passe sans trop de turbulences. Bien sûr avec ces trois heures de retard, j'ai loupé ma correspondance, mais ça ne m'inquiète pas, le staff est bien évidemment au courant de rien et nous donne aucunes informations, c'est chacun pour la G*****. Ce qui me perturbe c'est d'en informer mon amie Emilie dit mimi qui doit venir me chercher à Lima.

Aéroport de Miami bonjour … Ici on est en Amérique donc tenez vous bien !

Au final tout se fait plus ou moins bien, dans la fil d'attente pour récupérer tous les documents pour la nuit d’hôtel et les repas, je fais la rencontre de Vincent et Sonia qui eux aussi ont manqué leur correspondance. Vincent ne parlant pas anglais, je fais office de traductrice et nous passerons la soirée ensemble. Deux belles personnes (parisiennes bouuuuuuuuuuuuu), Vincent est auteur et Sonia travaille dans la com. Ils reprendront un avion le lendemain matin, quant à moi je peux faire une belle grasse mat, car mon avion est programmé à 15h.

Bien évidemment, tout est pris en charge par la compagnie. L’hôtel appartient au groupe Hilton, autant dire que c'est pas deg ! Personnel attentif et chambre nickel. Je n'ai pas récupéré mon bagage à Miami du coup je suis comme nue ! Et mon tee-shirt pu … ça fait juste plusieurs jours que je le porte … Je passerais les détails sur ma petite culotte. Hahahaha Dans la chambre tout le nécessaire d'hygiène est prévu, ouf.

C'est bon Mimi est au courant, me voilà rassurée, place à la détente.

Mercredi matin mon activité principale … regarder la TV, 10h me préparer et 11h méga petit dej. Miam, je me suis fait péter le bid... Oeufs brouillés, bagel, viennoiseries, gaufres, jus frais et thé.

 Le hall de l'hotel

Miami (6)

Mon grand et doux lit

Miami (4)

La vue de la chambre

Miami (5)

Prévoyante, je me rends à l'aéroport vers 12h45 et j'ai bien fait car re-belotte … La machine laisse place à l'Homme et le contrôle de sécu est lent très lent … Et l'aéroport est grand très grand … Du coup j'ai eu un bon feeling. 40Min avant l'embarquement je suis à ma porte et avec un léger retard nous arrivons à Lima comme prévu. A ce moment là, ma plus grande peur c'est de ne pas retrouver mon bagage, ouf je le vois mais bien sur le sac qui protège mon sac est cassé ! Jusqu'au bout cette compagnie est juste hooooorrrrriiiiiiiibbbbblllllleeeeeeee !

Mercredi 30 Décembre 2015

Aéroport de Lima bonjour !

Et là je revis en voyant ma mimi et son beau sourire.

Allé hop hop hop elle négocie le taxi pour se rendre chez elle, à 1h de route de là. Et le soir, nous sommes allées chez ses amis pour envisager le nouvel an.

Première découverte : ici on partage le verre pour boire. Ouai je vous vois un peu septique … C'est simple, un verre pour tous. Une personne boit, puis passe le verre et la bouteille à son voisin et ainsi de suite. C'est la tradition. C'est l'fun sauf si quelqu'un est malade hahahaha. Par contre ça force à boire vite car si l'attente est trop longue on te le fait savoir. C'est peu commun mais c'est convivial. J'aime bien l'idée.

Bon, c'est réglé pour le nouvel an, on va à la plage.

 

Jeudi 31 Décembre 2015 !

Ici il fait grand beau & chaud. Le matin direction le marché avec la famille d'Angelo (le mari de mimi).

Ici on vit tous dans la même maison mais à différents étages, pour différentes raisons (économique, ainsi les personnes agées ne sont jamais seules...).

Collique (5)

L'aprem, après avoir organisé plus ou moins mon voyage avec l'aide de mimi, ses bons conseils et ses bon plans, nous décidons d'aller marcher autour de chez eux et de promener le chien, le tout au rythme local. C'est à dire, y a pas de stress !!! Près de chez eux, il n'y a pas de touriste, je rencontre un coté du Pérou que je pense peu de touriste vont et veulent voir. En effet, il y a pas d'attraction touristique, c'est la vie de tous les jours, ça me fait plaisir de voir comment la vie s'anime ici.

Collique (12)

Les Péruviens sont au premier abord gentils et ils ont de beaux visages quelque soit l'age, ils affichent un sourire email diamant c'est magnifique.

Dans l'aprem, lorsque nous étions en train de planifier mon parcours avec mimi, nous entendons des bruits d'oiseaux. Étonnées !!! Nous voyons Angelo affichant un immense sourire et là qu'est ce qu'il nous apporte … 4 canetons ! Bon vous imaginez ma tête !!! Il les a acheté au marché pour 5Soles c'est un dire environ 1.30€, au marché ils étaient frits. Mimi me dit, il est un peu impulsif de temps en temps hahaha sans blague. Donc les voici avec 4 canetons qu'ils vont engraisser et manger .. enfin si ils survivent, ils n'ont qu'une semaine !

 Je vous présente Angelo & Emilie

Collique (6)

23h50 vite vite vite il faut se rendre devant la maison et là le festival de pétards et feux d'artifices commence. On pourrait se croire au 14 juillet chez nous mais puissance 10000. C'est drôle, surprenant et bruillant. Hahahah

Il est de coutume de porter du jaune pour le nouvel an, signe de chance. Du coup pas de petite culotte jaune mais des lunettes funky et un collier qu'en membre de la famille m'offre feront l'affaire.

La famille d'Angelo devant la maison

Nouvel an (10)

Les cousines, Mimi et la Tante d'Angelo

Nouvel an (12)

A 1h nous nous mettons à table, repas traditionnel : porc, riz et légumes. Bien sur pour moi se sera sans porc. En boissons, vin très sucré et jus de passion maison, un délice ce jus.

Et après le dîné, direction chez des amis d'Angelo & Mimi pour poursuivre les festivitées jusqu'au bout de la nuit. Haaaaa oui vous vous demandez mais elle ne devait pas aller à la plage ?!!!! La plage, on a annulé !

Le quartier où vivent mes amis est un quartier populaire et il n'est pas recommandé d'y flanner seule, d'ou le manque de touriste !!! Mais maman, papa, pas de stresse je ne suis JAMAIS seule.

Je suis rentrée avant tout le monde, on m'a raccompagné vers 4h30, endormie vers 6h une fois que la musique de rue s'est arretée et debout avant 10h. Et me voilà en train de vous écrire.

Nous devons normalement partir demain matin pour Ica, plus au sud de Lima.

Je vous embrasse bien fort,

Tendresse et Gourmandise telle est ma devise.

Posté par melanierollinger à 19:16 - Commentaires [4] - Permalien [#]